Depuis 60 ans

Malo, c’est 60 ans d’experience dans les produits laitiers

1948 : La création

A l’époque, l’Etat impose à toutes les villes de plus de 30 000 habitants de s’approvisionner en lait pasteurisé. Pour combler ce manque de lait sur la région malouine, Raymond GIZARD crée la Centrale Laitière Malouine à Saint Malo et livre toute la région en lait frais pasteurisé. Cet auvergnat, ingénieur en agro alimentaire, est l’inventeur de la crème dessert Mont-Blanc à Chef du Pont en Normandie en 1947.

 

 

20 000 bouteilles de lait sortaient par jour de la Laiterie et les livraisons (même à domicile) ont débuté avec 3 camionnettes et 1 triporteur. C’est la naissance de la saga MALO...

 

 

Années 50 / 60 : Savoir faire et tradition

Malo met au point des produits laitiers frais qui font toujours la notoriété de la marque.
Depuis ce succès annoncé, la Laiterie de Saint Malo a su développer une véritable politique innovante sans jamais tourner le dos à ses valeurs et à ses exigences de qualité produit.

Les bouteilles de lait pasteurisé consignées portent la marque Banania.

Un partenariat que la laiterie a développé avec le fournisseur de bouteillles de verre : mise en avant de la marque Banania, en échange, la laiterie bénéficie de conditions commerciales avantageuses. Un partenariat qui signe déjà les prémices d’un marketing avant gardiste.

Les 1er yaourts distribués en pot verre à la marque « Les goélands » apparaissent.

Les 1ers petits suisses en boite carton à la marque « Les Mouettes » sont fabriqués.

Aujourd’hui encore les petits suisses Malo sont les seuls à être commercialisés en boite carton.

Ces deux marques sont un clin d’œil à la proximité de l’entreprise avec la mer et sont destinées à attirer l’œil du touriste en vacances dans la région et lui faire découvrir des produits du terroir. 

 

Les 1ers emprésurés chocolat et caramel sont conditionnés en pot carton tronconique

 

Tronconique parce que le pot carton empêche la remontée de sérum et maintient le yaourt dans le pot.
Emprésuré parce que la présure est une enzyme qui permet de pré-digérer le lait et donc pour les personnes qui ne le digère pas, de pouvoir consommer des yaourts.
Aujourd’hui MALO est le seul fabricant à avoir une gamme emprésuré.

 

 

 

Années 70 : La naissance d’une signature

En 1967, tous les produits basculent sous la signature unique MALO, le fameux logo avec les remparts en forme de bateau, connu de tous. Il associe largement la marque au passé maritime et corsaire de la ville de Saint-Malo.

MALO y a associé le slogan « MALO, le rempart de votre santé », un slogan évocateur et d’actualité mais sur lequel la DGCCRF a fortement limité son utilisation.

MALO lance une nouvelle gamme de fromage frais de la ferme.

Seul fabricant français à proposer du fromage frais, MALO perpétue la tradition en faisant égoutter la pâte de fromage frais dans des sacs de toile. Cet égouttage lent et naturel permet de retrouver le goût d’antan, de redécouvrir les saveurs et de conserver toutes les propriétés nutritives du produit.

MALO : Une communication de proximité

Dès sa création, MALO a toujours défendu une certaine philosophie de communication.
La marque a toujours été présente au plus près des consommateurs et en particulier des enfants.

Elle a su créer une connivence et une affectivité propre à son univers :
- Opération de fidélisation en collectionnant des magnets ou porte clés,
- Collection de magnets représentant les départements français dans les boites de petits suisses,
- Collection des équipes de la coupe du monde de football 1966 dans les petits suisses MALO,
- Collection 8 cartes postales « carte gourmande de St Malo » mettant en avant la petite Claire qui pour l’anecdote n’est autre que la petite fille de Raymond Gizard
- Série limitée collector « 1948 – 2008 » sur les pots carton des yaourts MALO
- Série limitée d’une plaque métal collector de la 1ère campagne d’affichage MALO sur Paris en 2010

 

 

2011 : un développement accéléré...

 MALO poursuit son développement à travers de nouvelles gammes innovantes : yaourts à boire, yaourt pot verre cerise, etc…
En 2010, la Marque s’affiche pour la première fois dans le métro et le RER parisien face à des consommateurs séduits par le ton « rétro-moderne » et « affectif » de l’affiche.
Le pot carton originel reste évidemment une véritable marque de fabrique et continue de rassembler des générations de consommateurs...