Malo, l'héritage Breton

Malo, la Cité corsaire !

Saint-Malo doit son nom au moine gallois Mac Low qui, vers le 6ème siècle, devint évêque d’Alet, berceau antique de la ville actuelle fondée au milieu du 12ème siècle.

A la fin du 15ème siècle, Anne de Bretagne annexe le Duché de Bretagne au Royaume de France ; dès le 16ème siècle, Jacques Cartier double la route de Terre-Neuve et découvre le Canada.

Grâce à ses navigateurs et ses marchands qui arment pour les Indes, la Chine, l’Afrique, les Amériques, la prospérité de la cité est prodigieuse aux 17 et 18ème siècles. Les corsaires, Duguay-Trouin et Surcouf lui donnent un prestige considérable.

Les combats de 1944 dévastent le port et détruisent l’Intra-Muros à 80%.

Si la reconstruction lui a restitué sa silhouette légendaire, Saint-Malo, cité historique et de fastes maritimes, se dote depuis des équipements indispensables à l’un des plus hauts lieux de tourisme de Bretagne et au premier port de la côte nord.

La Laiterie de Saint Malo est restée implanté au coeur de la ville jusqu’en 2004. Date de son déménagement sur son site actuel en périphérie de la ville.

 

L’intérêt de la ville historique se double d’un environnement très riche :

  • Saint-Servan avec la Cité d’Aleth, presqu’île qui surplombe la Baie de Saint-Malo/Dinard et la Rance ; la Tour Solidor forme un ensemble fortifié comprenant le bastion de l’entrée et les 3 tours élevées à la fin du 14ème siècle par le Duc Jean V de Bretagne,
  • La Digue, front de mer reliant l’Intra-Muros à Paramé,
  • Rothéneuf avec les Rochers Sculptés, œuvre de l’Abbé Fouré,

Ces particularités architecturales ont largement inspiré le logo Malo.

MALO et St MALO : même combat

La notoriété de la ville et de la laiterie sont étroitement liées

MALO s’appuie sur le passé de la ville pour mettre en avant ses valeurs d’authenticité, son attachement à la région. Il suffit de voir les identités visuelles adoptées par MALO

Les touristes gardent très souvent en souvenir de Saint-MALO : les remparts et ses fameux yaourts en pot carton. La laiterie contribue à la renommée de la ville par la diffusion en masse de ses produits. Les élus locaux n’hésitent d’ailleurs pas à le rappeler dans leurs discours : MALO = gourmandise d’intérêt général
MALO fait tout simplement partie du patrimoine affectif de la ville et de ses habitants.

De ses particularités corsaires, MALO a conservé le goût des conquêtes et des ambitions

Ouverte sur St Malo, puis sur la Bretagne et la France, la marque est aujourd’hui présente sur de nombreux continents. Une manière de perpétuer la tradition des grands corsaires malouins !